La Chine met les bouchées doubles pour s’armer + geostrategique net

La Chine met les bouchées doubles pour s’armer

Et si le grand gagnant de l’histoire, entre les Etats-Unis protectionnistes de Trump,  Brexit et Union européenne désunie était la Chine ? Selon le rapport annuel de l’Institut international pour les études stratégiques (IISS), l’Empire du Milieu poursuit actuellement sa tendance à s’armer plus vite que les autres pays. Sa politique de dépenses militaires est d’une telle d’ampleur que dans certains domaines militaires les analystes observent désormais « une quasi parité avec l’Ouest » notamment dans le secteur aéronautique. La Chine investit également massivement dans navires et sous-marins.« La supériorité technologique militaire de l’Occident, qui était considérée comme acquise, est de plus en plus contestée », a ainsi souligné John Chipman, le directeur de l’IISS, en présentant mardi dernier à Londres le rapport annuel sur l’équilibre des forces armées dans le monde.

Depuis 2012, les dépenses consacrées à la défense ont continué à y croître de 5 à 6% par an en Asie, tandis qu’à l’échelle mondiale elles régressaient de 0,4% en 2016, la chute du prix du baril grevant les budgets militaires des pays du Moyen-Orient.

Rentrant pour plus d’un tiers dans le montant global des dépenses du continent asiatique, la Chine s’est dotée d’un budget de la défense de 145 milliards de dollars en 2016. Si certes, celui des Etats-Unis figurent loin devant avec 604,5 milliards, il s’affiche comme nettement supérieur à celui de la Russie qui figure au 3eme rang au niveau mondial avec 58,9 milliards. Viennent ensuite l’Arabie Saoudite (56,9 milliards USD ), le Royaume-Uni (52,5 ) ou encore la France (47,2).

Les analystes observent également qu’après s’être longtemps fortement inspirée des programmes de l’ancienne Union soviétique ou de la Russie, la Chine possède désormais ses propres circuits de recherche, de développement et de construction ». Signe de l’importance de son évolution, elle vend désormais ses armements à l’étranger. Ainsi, durant la période 2010-2014, l’Empire du Milieu est devenu le troisième exportateur mondial devant la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, mais toujours derrière les Etats-Unis et la Russie. Confortant sa place sur la période 2011-2015 avec 5,9% des exportations mondiales, avec une industrie de défense de plus en plus reconnue. La Chine fournit en tout premier lieu des pays asiatiques tels que Pakistan, Bangladesh et Birmanie. Les analystes font remarquer à ce sujet que ces trois pays sont voisins de l’Inde, chef de file des importateurs d’armes dans la région.

Selon un rapport du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), les exportations d’armes chinoises ont même augmenté de 88% – hors artillerie légère – entre les périodes 2006-2010 et 2011-2015.

Parallèlement à la progression de son programme national d’armements, la Chine importe de moins en moins d’armes de l’étranger. Après avoir été, et de loin, le plus grand importateur d’armes au début du siècle, Pékin est actuellement le troisième après l’Inde et l’Arabie Saoudite.

La Chine a investi des milliards pour développer son industrie de l’armement. Un choix stratégique lié tenu notamment à ses ambitions militaires en mer de Chine méridionale et dans l’océan Indien, mais également sa volonté de se développer sur les marchés extérieurs, où les produits chinois se démarquent par leur faible coût relatif.

Sources : SIPRI, AFP, Sputnik News, IISS, Reuters

Elisabeth Studer – 14 février 2017 – http://www.leblogfinance.com

Cet article a été publié dans Nouvelles du monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La Chine met les bouchées doubles pour s’armer + geostrategique net

  1. boder dit :

    Publié le 20 Mars 2013

    Sans foi ni loi : les Chinois, fournisseurs d’armes de ceux à qui personne d’autre ne veut en vendre
    En plus de disposer du second plus grand budget de la défense au monde, la Chine a dépassé le Royaume-Uni en termes de ventes d’arme. Un record lorsque l’on sait que les Britanniques faisaient parti des cinq plus grands exportateurs depuis 1950.

    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/sans-foi-ni-loi-chinois-fournisseurs-armes-ceux-qui-personne-autre-ne-veut-en-vendre-jean-vincent-brisset-672899.html#3YdPSm0kDjXuVsTU.99

    J'aime

  2. boder dit :

    INTERACTIF. Armement : le classement des exportateurs et des importateurs
    >Interactif|22 février 2016, 12h42|8

    http://www.leparisien.fr/data-visualisation/interactif-armement-le-classement-des-exportateurs-et-des-importateurs-22-02-2016-5568237.php

    J'aime

  3. boder dit :

    16:53 10.10.2016 URL

    Les véhicules blindés russes et chinois pourraient devenir les principaux concurrents sur le marché mondial des armements.

    L’industrie chinoise met au point une nouvelle génération de chars. Outre la Russie, la Chine est le seul pays qui s’est décidé à passer du développement progressif des modèles traditionnels à la création d’un char neuf, qui n’a rien à voir avec le classique « Type 99 », a indiqué à Sputnik l’expert militaire Vassili Kachine.

    J'aime

  4. boder dit :

    Claire Dana-Picard Août 06, 2015 35 0 0
    Premier contrat avec l’Iran : la Chine lui vend des avions de chasse

    La compagnie chinoise Chengdu va fournir à l’Iran 24 avions de chasse de type J-10 portant le nom de Vigorous Dragon. Le montant de la transaction qui vient d’être conclue : 1 milliard de dollars. En échange, Pékin pourra exploiter le plus grand gisement de pétrole de l’Iran, celui d’Azadegan, pendant les 20 prochaines années.

    Il s’agit du premier contrat obtenu par la République islamique depuis l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien qu’elle a signé en juillet dernier avec les grandes puissances. D’après les autorités iraniennes, ces avions devraient servir à protéger l’espace aérien du pays et à attaquer des objectifs dans le Golfe persique. Selon certaines sources que certains démentent, ces avions de chasse auraient été développés par la technologie israélienne.

    http://www.lphinfo.com/premier-contrat-avec-liran-la-chine-lui-vend-des-avions-de-chasse/

    J'aime

  5. fe dit :

    https://www.nouvelobs.com/societe/20141204.OBS7033/comment-la-chine-espionne-le-monde-depuis-la-banlieue-parisienne.html

    Comment la Chine espionne le monde depuis la banlieue parisienne

    Aux portes de Paris, dans une annexe de l’ambassade de Chine, « l’Obs » a découvert un centre secret d’écoutes satellitaires qui espionnerait des communications entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Pourquoi la France laisse-t-elle faire ?

    J'aime

  6. e dit :

    et 5 ans plus tard pour démontrer notre réactivité

    http://www.opex360.com/2019/07/15/dissuasion-une-implantation-etrangere-de-plus-en-plus-forte-constatee-pres-des-centres-de-transmissions-de-la-marine/

    Dissuasion : Une implantation étrangère « de plus en plus forte » constatée près des Centres de transmissions de la Marine
    PAR LAURENT LAGNEAU · 15 JUILLET 2019

    …de la Communauté d’Agglomération de Châteauroux. Et, depuis, un campus universitaire chinois s’y est installé, ainsi qu’Eurosity, un « hub sino-européen » ayant « pour mission de développer la coopération économique entre la France, l’Europe et la Chine. »…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.