William Stanley le devenir du Charbon

initié via alternative économique 414

https://b1c825a6c161a8aa1a1c3ccaaa66d514.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html?upapi=trueAD

JEVONS WILLIAM STANLEY (1835-1882)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Jevons

« Le paradoxhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Sur_la_question_du_charbone de Jevons énonce qu’à mesure que les améliorations technologiques augmentent l’efficacité avec laquelle une ressource est employée, la consommation totale de cette ressource peut augmenter au lieu de diminuer. En particulier, ce paradoxe implique que l’introduction de technologies plus efficaces en matière d’énergie peut, dans l’agrégat, augmenter la consommation totale de l’énergie1. Il s’agit du cas le plus extrême de l’effet rebond. »

https://www.persee.fr/doc/reco_0035-2764_1990_num_41_2_409213

Retour au fascicule

La question charbonnière de William Stanley Jevons

[article]

Michel RobineRevue économique Année 1990 41-2 pp. 369-394

Cairn

« le charbon est le levier du développement économique, il s’épuise, il est donc nécessaire de trouver un moyen de le préserver. … En ce sens, la taxe sur le charbon ne permet pas d’éviter les difficultés économiques résultant de l’épuisement des ressources naturelles (hausse des prix énergétiques, perte de pouvoir d’achat), elle ne fait qu’anticiper l’avènement de ces difficultés, en renchérissant le prix du charbon avant même que l’épuisement ne s’en charge. »

https://laviedesidees.fr/Les-economistes-au-charbon.html

« Les historiens de l’économie reconnaissent Jevons comme l’un des pères de l’économie mathématique. … De Jevons, les manuels modernes sur l’énergie retiennent généralement sa prédiction — d’ailleurs exagérée — d’un épuisement des mines, ainsi que « l’effet rebond » dans son interprétation moderne. »

https://ourworldindata.org/grapher/coal-output-uk-tonnes?country=~GBR

source

 » La Grande-Bretagne était tellement à la dérive qu’elle a été contrainte de solliciter l’aide du Fonds monétaire international (FMI) en 1976. « 

source
source

Cet article a été publié dans Théories - Penser le monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour William Stanley le devenir du Charbon

  1. boder dit :

    wiki
    « Le 24 octobre 1911, Churchill est nommé Premier Lord de l’Amirauté. Son premier geste est de prendre pour conseiller l’ancien amiral John Arbuthnot Fisher, le concepteur des dreadnoughts, qui le pousse à accélérer le passage de la propulsion au charbon à celle au fioul sur les bâtiments de la Royal Navy31 « 

    J’aime

  2. Ping : Dépendance au Pétrole de la France | Géopolitique – Archives

  3. Ping : Réflexion été MEADOWS et anthropocène | Géopolitique – Archives

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.