l’analogique

Entre l’Ere du Papier et l’Ere Numérique

 

L’analogique est une période qui a une apogée, environ dans les années 90.

 

Ce qui différencie l’analogique du numérique, c’est que le signal est directement codé dans un support « physique » porteur et non transformé en code.

Exemple la TV hertzienne… actuellement la TNT passe toujours pas les ondes athmosphérique mais le codage est en série de un et zéro, alors qu’avant il suffisait de recevoir le signal (l’onde); maintenant il faut un décrypteur.

Exemple deux, la radio

draft

4 commentaires pour l’analogique

  1. tutut dit :

    http://www.linternaute.com/science/differences/analogique-numerique/analogique-numerique.shtml

    Expliquez moi la différence :entre analogique et numérique
    Le lecteur DVD et le lecteur CD sont numériques, contrairement à leurs homologues respectifs le magnétoscope, l’électrophone. Mais qu’est-ce que ça change ? Et y a-t-il une raison à préférer le numérique à l’analogique ?

    J'aime

  2. tutut dit :

    Bientôt la fin du RTC, le réseau de la téléphonie fixe traditionnelle
    10/10/2016

    https://www.sfrbusiness.fr/room/communications-unifiees/fin-rtc-reseau-telephonie-fixe-traditionnelle.html

    J'aime

  3. ddd dit :

    Le disque microsillon, appelé aussi microsillon ou par synecdoque vinyle, est le disque phonographique qui fut le principal support de diffusion d’enregistrements sonores commerciaux pendant la seconde moitié du XXe siècle. Après une quasi disparition au début des années 1990, ce support analogique connaît un relatif renouveau depuis les années 2000 alors que le CD décline face à la musique en ligne.

    Rendu possible par le développement des électrophones à amplificateur électronique, il améliore le disque à sillon standard (disque 78 tours), multipliant par cinq ou six la durée d’écoute pour un disque de même taille, mais bien plus léger, avec une qualité sonore très supérieure dans ses caractéristiques de bruit de fond, de bande passante et de distorsion. L’enregistrement peut être stéréophonique.

    La surface en vinyle de chaque face est parcourue par un sillon en spirale sur lequel le début de l’enregistrement se trouve à l’extérieur et la fin vers le centre du disque. Les vitesses et le sens de rotation du disque ainsi que la largeur et la forme du sillon sont définies, permettant d’utiliser tous les disques sur n’importe quel appareil. La forme et la taille des disques peuvent varier sans nuire à leur compatibilité. Il existe principalement deux formats, LP (de l’anglais « Long play », « longue durée », « long jeu ») quand il s’agit d’un disque de 30 cm de diamètre tournant à 33 tours par minute, et single (un seul morceau par face) pour un disque de 17,5 cm de diamètre tournant à 45 tours par minute, les uns et les autres en général de couleur noire. Des disques vinyles de formes et couleurs diverses ont été produits, notamment des disques paradoxalement carrés, mais aussi transparents, souples, décorés d’images comme les picture-discs, tous possédant un sillon lisible sur les appareils ordinaires.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.