le scrib numérique

Le scrib écrit ça c’est sur, mais il est un fait indéniable, l’informatique a modifie l’usage. Ayant connu la transition du numérique a l’analogique à la suite un petit bilan.
-Du temps du papier l’archivage était plus soigné, il n’est pas improbable de retrouver des infos utiles de dossier vieux de 30 ans.
J’ai plus de mal avec des mails envoyés l’année dernière.
– Ecrire à la main est plus rapide (quoi qu’on vous dises). Il est nettement plus difficile de permuter cet écrit en version numérique.
Évidemment nous avons tous constaté que word a envahi le monde du rapport mais c’est parce qu’il a by passé le problème de la belle lettre. Tout le monde a son écriture et surtout est capable de suivre un certains rythme, relire ces textes est relativement ardu.
Que word elimine cette barrière c’est un fait, néanmoins qui a le temps de relire toutes ces lettres ? Même les journalistes versent dans le copier-coller (première maladie numérique).
Plus opinion
Je n’ai pas encore trouvé d’équivalent à la prise de note manuelle, stylo scanner, scanner portable, stylet, ocr, écriture audio, photos…
le tout est de rendre un rapport word a temps!
Je ne parlerais pas du sujet de la mise en plan ou de la note de calcul.
Notons que l’augmentation de la taille des ecrans est un progrès, gros écrans grosse….
la recherche de mot est la réelle avancée du numérique, pas de besoin de moteur sophistique type intelligence artificielle google.
Je pense que ça change la connaissance, qui fait de plus en plus « anecdotes ». Du coup ma recherche actuelle est un moyen logiciel de tout lier type présentation PowerPoint interactive. Biensur au final il vaut savoir raccompter son histoire !
A will be backh