2012 c’est quand ?

col.kurtz

Posté le: Lun Déc 14, 2009 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

2012 un film conçu (également) pour le marché chinois ?

 

Citation:
« 2012 », le film qui fait sombrer le monde et fait plaisir à la Chine

11/12/2009 15:06 – AFP

Les Chinois, flattés, plébiscitent la superproduction hollywoodienne « 2012 », dans laquelle leur pays sauve la planète de l’apocalypse, un succès dans les salles et sujet de débat inépuisable.

En fin de semaine dernière, le film catastrophe réalisé par Roland Emmerich, auteur des longs métrages à grand spectacle « Independence Day » et « Le jour d’après », avait déjà engrangé 400 millions de yuans (40 millions d’euros) en Chine depuis son lancement à la mi-novembre.

Ce qui le place, pour l’instant, à la troisième place des meilleures recettes au box-office dans le pays asiatique, après « Transformers 2 » (440 millions de yuans), une autre grosse production hollywoodienne, et le récent film chinois de propagande « La Fondation d’une République » (416 millions de yuans), selon Li Chow, directrice générale pour la Chine de Sony Pictures Releasing International.

Dans « 2012 », qui décrit la fin du monde, selon une prophétie maya, avec des effets spéciaux à volonté, les Chinois ont construit d’énormes vaisseaux dans les montagnes tibétaines.

Des arches de Noé version moderne qui permettront à une partie de l’humanité d’échapper à de redoutables inondations, glissements de terrain et éruptions volcaniques.

« La Chine sauve le monde », c’est ainsi que nombre de Chinois ont résumé le film.

Une petite musique agréable à entendre pour une grande majorité de la population fière de la nouvelle puissance de son pays, incontournable dans toutes les grandes affaires du monde.

« C’est certain que le facteur +chinois+ a joué un rôle important dans le succès du film », dit Li Chow.

« Ce facteur chinois remplit d’aise les Chinois », souligne Li Yu du Centre chinois de recherches sur le cinéma.

Le film rompt aussi avec les stéréotypes, depuis l’emblématique Fu Manchu, personnage fourbe et cruel inventé par les Anglais et repris par le cinéma américain, qui symbolisait le « péril jaune », ajoute-t-elle.

Plus récemment, « Red Corner », avec Richard Gere, montrait un homme d’affaires américain accusé de meurtre dans une Chine corrompue, alors que « Kundun » racontait, de manière flatteuse, la vie du dalaï lama, bête noire de Pékin.

« Cependant 2012 décrit une Chine positive, ainsi les bateaux genre arche de Noé +Made in China+ montrent le statut de puissance montante du pays dans le domaine manufacturier », juge Li Yu.

D’autres y ont vu une influence des thèmes écolos en particulier auprès des jeunes à l’heure où les scientifiques annoncent le pire si le réchauffement climatique se poursuit.

« La jeunesse chinoise voit la piètre situation de l’environnement dans leur pays et veut agir. Le film 2012 pourrait représenter ce moment charnière où les jeunes veulent vraiment prendre des actions concrètes », affirme pour sa part John Solomon, responsable d’Enovate, une agence de conseils spécialisée sur la jeunesse chinoise et basée à Shanghai.

Mais pour de nombreux observateurs, ce changement s’explique surtout par l’importance croissante du marché chinois avec ses centaines de millions de spectateurs pour l’industrie du cinéma, même si pour l’instant l’accès au marché pour les studios étrangers se résume à une vingtaine de films en partage de recettes.

Certains cependant n’ont pas été convaincus par le film.

Un acteur, Hong Jiantao, a dénoncé sur son blog un film angoissant pour les enfants, estimant par ailleurs que « le traitement de la Chine dans le film, à la fois les scènes et les dialogues, étaient hostiles, voire méprisants ».

En effet, des internautes ont relevé que les ouvriers chinois, mobilisés pour la construction des bateaux, se voyaient empêcher d’embarquer, avant qu’une bonne âme ne s’occupe finalement de leur sort…

Mer Sep 28, 2011 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Shemagh a écrit:
Je ne juge pas le film, je donne mon analyse sur le calendrier MAYA et son 21/12/2012 en disant qu’à mon humble avis il peut faire référence à des évènements antérieur à cette date et que l’on est trop fixé sur cette date.


Hé oui en 2009, j’avais douté avant tout le monde. ce doute que j’avais sur la date du 21 décembre 2012 était fondé !!!
Il y a bien une erreur de traduction dans le calendrier MAYA et la bonne date est : 28 octobre 2011.
Voici un lien vers un article complet : http://wikistrike.over-blog.com/article-le-point-zero-maya-28-octobre-2011-67450063.html

Mer Sep 28, 2011 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shemagh a écrit:
Il y a bien une erreur de traduction dans le calendrier MAYA et la bonne date est : 28 octobre 2011.


Bonjour

Vous vous êtes déjà totalement ridiculisé et décrédibilisé pour le mois de mai 2011 qui devait être une suite de catastrophe naturelle et sociétale. Visiblement ça ne vous a pas servi de leçon !

On se donne rendez-vous le 29 octobre prochain ?

Cordialement

Jeu Sep 29, 2011 11:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

nikesfeld a écrit:
Tiens au fait Nostradamus y dit quoi par rapport à la date du calendrier MAYA?


Green_Colorz_PDT_04 Tu n’aurais pas du me tendre la perche ! Green_Colorz_PDT_04 Je préfère parler de Michel de nostre Dame, Nostradamus était plus vraisemblablement un groupe secret templier dont peut-être Michel de Nostre Dame fut le Grand+Maitre secret.
Je l’ai dit dans d’autre sujet, je travaille depuis 30 ans sur une énigme lié aux quatrains de Michel de Notre Dame.
Ces quatrains font référence à une date non précisée mais qui pourra être devinée par rapport à au moins deux événements :
« Une estoile chevelue devenue apparente »
« un grande etoile jaune qui brulera pendant 7 jours puis fera deux soleils dans la nuée ».
Le tout vers « la fin des temps ». Les guillemets sont de moi.
« fin des temps » ne signifie pas fin du monde mais fin d’une ère
de 26000 ans appelé aussi « Grande Année ».


EXPLICATIONS :
La terre tourne autour du soleil en 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 49 secondes.
Mais la terre possède un autre mouvement qui lui est propre : son axe n’est pas fixe, mais décrit un cercle en 26000 ans environ (c’est pourquoi l’étoile polaire n’est polaire que pour notre époque : dans quelques milliers d’années, une autre aura pris sa place).
De cela il s’ensuit que chaque année les saisons sont légèrement décalées sur l’année précédente. Et à l’équinoxe de printemps par exemple, le point ou le soleil dans son ascension du sud vers le nord, coupe l’équateur céleste se trouve décalé sur l’écliptique de 52 secondes.
Ce point équatorial, que l’on nomme le point Vernal parce qu’il marque la naissance du printemps, parcourt donc EN SENS INVERSE, le zodiaque en 26000 ans.
Et puisqu’il y a douze constellations, il ne demeure dans chacune que 2160 ans.
Ce temps que met le Soleil à traverser un signe du zodiaque, soit 30° d’arc est appelé par les Anciens, la « petite Année ». La révolution du point vernal se fait donc en 26000 ans environ et était appelée « la Grande Année ».

Tous ceux qui ont travaillés sur ces quatrains (« re-découvert » en 1968) se sont fixés sur 1986 et la fameuse comète de Halley.
C’était une erreur. J’avais un doute sur le 21 décembre 2012. Venant d’apprendre que le calendrier maya correctement interprété parle en fait du 28 octobre 2011 et le fait que la comète HELLENIM (l’estoile chevelue) passera à proximité de la Terre le 16 Octobre 2011, on peut légitimement pensé que nous sommes dans les bonnes dates.

Comme écrit dans l’autre sujet concernant les risques sismiques et pourquoi pas son corolaire un risque systémique (!) plusieurs régions seront à surveiller : L’Italie et Rome en particulier, la ceinture Méditerranéenne, le Mexique, Las Palmas et surtout Yellowstone (pierre JAUNE).
traduction imparfaite de google du site officiel de yellowstone pour le mois d’Aout : http://volcanoes.usgs.gov/yvo/about/
« …….Résumé déformation du sol : Un signal fort de saison, probablement liée à l’extraordinaire de l’hiver dernier (~ 200% de la normale) des chutes de neige, est apparente sur de nombreux dossiers dans le GPS et bien en dehors de Yellowstone. Ce signal complique l’interprétation des données GPS, mais une analyse détaillée indique que l’affaissement caldeira, qui a commencé environ 1,5 ans plus tôt, sans doute persiste.
YVO scientifiques tentent de comprendre la nature du signal inhabituel, et nous continuerons à le surveiller attentivement ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s