Force Spéciales – retex et autres

Faites du Buzz, parler des forces spéciales

mercredi 3 octobre 2018

Comment le Commando Hubert a arrêté Krajisnic

Pour ses 30 ans, Planète propose le 11 octobre un documentaire de Memento sur la capture du
criminel de guerre Krajisnic, en avril 2000. Memento avait déjà signé l’an dernier trois documentaires remarqués consacrés au COS : HK35, Cocody (à Abidjan en 2011) et le Carré d’As IV.
Ce documentaire de 66 minutes raconte par le menu une partie de la capture de Krajisnic, menée de pair avec celle de Radovan Karadzic, leader des Serbes de Bosnie. Il évoque l’action du 13e RDP, du commando Hubert avec les témoins de l’époque, dont le vice-amiral Laurent Isnard (actuel GCOS), pacha du Commando à l’époque et sur place la nuit de l’intervention.
Le sujet est bourré d’anecdotes, comme la façon dont des opérateurs du Commando Hubert est entré en fraude en Bosnie, à bord d’un TBM700 de l’armée de l’air. Un des opérateurs de Saint-Mandrier vont collecter  avec une simple caméra-bouton des images d’un restaurant où doit avoir lieu l’intervention. Et dans le Var, leurs frères d’armes refont un restaurant bis pour driller l’arrestation à deux heures de vol du vraie site. Mais cette première tentative avorte.
Un opérateur du 13e RDP va braquer un objectif de 500 mm pour lever le doute sur la présence de Krajisnic, logé par les forces spéciales dans une maison. La cible passe 13 fois devant la caméra : le film réel est diffusé dans le docu. L’image est partielle : Krajisnic sera identifié par ses… sourcils épais.
Camouflé dans une réserve à foin, le 13e RDP se retrouve en première ligne, à portée de fourche d’un agriculteur serbe. Dans leurs capteurs, il faut garder le visuel sur « John », le pseudo attribué à Krajisnic.
Trente commandos de Hubert sont mobilisés et divisé en trois groupes : l’un rentrera dans la cible pour la capture, et les deux autres assureront la sécurité périmétrique. L’infiltration est faite à coups de P4 conduite par des opérateurs du 13 conduisant « comme Harri Vatanen ». Le manège des P4 dure quatre heures, pour ne pas éveiller la vigilance des habitants de Pale, habitués à la présence des véhicules français depuis des années.
Assez impressionnantes, les images réelles captées en thermie de l’infiltration du groupe dans une lunette thermique, à plusieurs centaines de mètres. Ou encore cette autre anecdote illustration du système D, où un commando évoque l’emploi de petits lasers de conférence pour dissuader les habitants de sortir de chez eux. Les chiens n’en arrêtent pas d’aboyer, les commandos piaffent, les secondes durent des heures. Une fois rentrés, ils trouvent à l’étage Krajiznic, en pyjama, armé. Il ne se défend pas.

Mes infops et photos sur le twitter @efense137.

 

Geostrategique.net

1981-2011. Trente ans après, retour sur une intervention marquante du GIGN sur l’aéroport du Touquet. C’est exactement le 2 mai 1981 que l’affaire se produit. A 14h37, la tour de contrôle de l’aéroport du Touquet reçoit une demande d’atterrissage d’un boeing 737 irlandais qui doit rallier Londres…

VOIR LE DOSSIER SUR LE SITE : http

 

://www.gign.org/groupe-intervention/?p=2552

 

MessagePosté le: Mar Juin 20, 2006 10:27 pm    Sujet du message: Groupes d’interventions en vidéos Répondre en citant

Voilà, je vous proposes deux vidéos sur des groupes d’interventions français et allemands.

Il y en a une sur le RAID, une sur le GIPN et une sur le GSG9.

Vidéo sur le RAID

Vidéo sur le GIPN

Vidéo sur le GSG9

Cordialement,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s