La Franchouillarde Economie

…. en complément de la partie PIB… tentons une réflexion structurelle 2020…

En France on disait « quand le bâtiment va, tout va »

Dois je commencer par un point de vue scolaire « intelligent » ? soit on classe par Emplois/activité, la superficie boursiére/investissement, Utilité des entreprises…

Je me souviens de mes cours de Géo de Lycée, sur la Japon on disait « comme il n’a aucune ressource notamment énergétique il se doit de compenser produisant de l’exportation– sous entendu pour avoir son mode de vie ».

Du coup ne faudrait il pas creuser « mode de vie  » plutot que de dire de la France dans les années 90 « Elle exporte de l’alimentation, de l’électricité & des Avions » ?

 

HU&

Lexique de cette projection mentale :

le monde moderne c’est de gros rendements agricoles de moins en moins de gens pour faire de plus en plus, puis cest aussi l’objet donc l’industrie de méme de moins en moins pour faire de plus en plus… Biensur il y a des services associés pour cela se Gére humainement.

Pourquoi l’industrie = « securité » parce qu’avec cette activité il modéle son environnement, le rendant stable et prévisible.

 

 

Ou alors purement au jugé, ce qui la distingue voir ci-dessous :

« en 2007  (je ne pense pas qu’il y ait eu de révolution depuis sic.) 74% des actifs travaillaient dans les « services » qui représentent 76% du PIB, dans celui-ci 54% vient de la consommation »

L’impot (redistributeur) sur la Consommation

On peut émettre l’opinion que la collecte de la richesse par l’état se base sur un modèle consumériste de l’économie Française, en Gros c’est le négoce qui compte et pas la production de « plus value ».

Retard dans la technologie

La Technologie est structurellement cannibalisée par les Grands Groupes, super structures avec des ramifications dans d’autres continents, territoires.

L’état fait tout

la France a la spécificité d’avoir une part (50%?) non négligeable de son économie dépendante directement de l’état (Keynésien) + 50% disons de « l’entreprenariat » (quelle proportion PME, TPE, transnationales, sur quelles critéres ?).

Exode industriel

Je rajoute et le répéte l’industrie est sortie du territoire Français, financé par les entreprises propres entreprises françaises (entres autres).

–> le Tourisme premier revenu de la Nation ?

___point de vue large des équilibres____

Quelle balance française est positive ? celle des investissements (normal si on gagne de l’argent avec le tourisme ? ou est ce due à notre sur-endettement généralisée?), l’alimentaire (sous réserve sur la dépendances aux produits domestiques comme le blé  + source générale)… Pour le reste déficit de la balance du commerce, plus d’import que d’export, plus d’énergie importée, il va sans dire qu’on a très peu de mines ou de ressources naturelles, ne parlons pas de la dette de l’état.

Vous trouvez que c’est à charge ?

Sur le Capital humain, je pense qu’il y a un équilibre entre les « cadres privés »+ »fonctionnaires »+ »les emplois précaires (tous types) dit des « services »(remplaçant les ouvriers, puisque nous sommes désindustrialisées).

la presse cyniquement, « les pauvres n’ont pas été touché par le crise lié au coco19 puisqu’ils ne travaillent pas »–> comprendre par rapport à de nombreux pays la FRANCE a un taux de chômage endémique (pour ne pas dire eudémique), je mettrais pas ma main à couper que nouveau avons aussi une Bonne proportion à l’iTalienne de Travail au noir.

Corolaire sans doute l’Etat français est une Formule 1 du prélévement de l’Impot.

Et le Bouquet si le solde migratoire est positif cela masque surtout un flux de sortie significatif de « né français ».

Sortons des chiffres, ce que la crise actuelle met en exergue la FRANCE est un état MOYEN, mitigé, son économie c’est un peu comme du VIN (piquette& des bons crus). Des blocs solides mais rien d’hégémonique. Ni trop ni assez dépendant, tiède, on a tendance à penser qu’aucune rupture technologique du monde « occidental » n’apparaitra en « premier » en France. Pourtant on est pas moins capable techniquement.

Je pense que le point critique c’est l’investissement, l’injection de ce/ces « stocks » (or, ressources Humaines etc) via les intermédiaires (la banque, le négoce, distribution) dans des infra structures créatrices de « Gains ».

Bref  finalement cela tient parce que nous avons 1/ l’arme nucléaire 2/ un stock d’OR raisonnable 3/ une Bonne situation Géo-stratégique.

source connue :

« 

Dans une nouvelle étude, l’Insee estime que « l’essentiel de l’activité économique est porté par un nombre restreint d’entreprises ». Elles pèsent près du quart du PIB et 20% de l’emploi total…

40% des 3.000 sociétés sont industrielles

source challenge

En 2013, les 3,3 millions d’entreprises des secteurs principalement marchands, hors agriculture et services financiers, réalisent une valeur ajoutée de 986 milliards d’euros, soit plus de la moitié de la valeur ajoutée de l’ensemble de l’économie.insee

source« 

Quelques Lectures :

Le Décrochage Industriel De Cohen, Elie, Buigues

Qui Gouverne Les Groupes Industriels? Michel Bauer Elie Cohen

Le nouvel Age du capitalisme

———————————————————–

Actualités :

http://www.europe1.fr/   :

29/08/2018 – 08:49 La croissance française confirmée à 0,2% au deuxième trimestre, annonce l’InseeCette annonce rend hors d’atteinte les 2% de croissance annuelle qu’avait prévu dans un premier temps le gouvernement.

24/08/2018 – 09:20 Nouvelle baisse des créations d’entreprises en juillet, selon l’InseeLes créations d’entreprises ont reculé de 3,3% en juillet, après avoir déjà baissé de 1,1% en juin, tant du côté des micro-entreprises que des sociétés classiques.

La consommation des ménages a continué de ralentir pendant l’été

Claude Fouquet Le 29/08 à 10:15
 
 
 

L’inflation accélère en juillet à 2,3% sur un an

Les prix à la consommation ont augmenté fortement de 2,3% en juillet sur un an en France, en hausse par rapport au mois précédent (+2% en juin), soutenus par une accélération des prix de l’énergie, selon une estimation provisoire publiée jeudi par l’Insee.

http://www.europe1.fr/economie/la-croissance-francaise-confirmee-a-02-au-deuxieme-trimestre-annonce-linsee-3742637

Il confirme le trou d’air traversé depuis plusieurs mois par l’économie française, qui peine à retrouver de l’élan après une année 2017 très dynamique, marquée par des rythmes de croissance trimestrielle de 0,7%.

Les ménages ont moins consommé... En cause, selon l’Insee : la consommation des ménages, qui a reculé de 0,1% entre avril et juin après avoir augmenté de 0,2% lors du premier trimestre, plombée notamment par la grève de la SNCF. La consommation en biens s’est ainsi repliée de 0,3% tandis que celle de services a plafonné à 0,1%, avec une baisse de 2,7% dans les transports, « principalement dans le transport ferroviaire ».

… et les importations ont trop augmenté. Le commerce extérieur a également eu un impact négatif sur le PIB, de l’ordre de 0,3 point, la forte hausse des importations (+1%) n’ayant été que partiellement compensée par celle des exportations (+0,2%). La seule bonne nouvelle est à chercher du côté de l’investissement des entreprises, qui a accéléré (+1,3% après +0,1% au premier trimestre).


Note : Donc seul point positif pour moi l’inflation augmente, je dis ça c’est parce que je suis un bon communiquant !


— flux investissement—-

Les statistiques d’investissements directs représentent une mesure de l’insertion de la France dans l’économie internationale.

Les investissements directs étrangers en France s’orientent à la fois vers les entreprises les plus robustes et les plus fragiles

Depuis 2015, les investissements directs étrangers en France sont au plus haut. Les investisseurs étrangers ciblent des entreprises en moyenne plus grandes et plus efficaces que les autres. Dans ce contexte, le débat public autour de la notion d’attractivité oscille généralement entre deux idées apparemment contradictoires : la satisfaction d’attirer les investisseurs étrangers pour financer le développement des entreprises françaises, et la crainte de voir les mêmes investisseurs s’emparer des fleurons industriels et commerciaux de notre pays.

Pendant de nombreuses années, les entrées et les sorties d’investissements directs en France sont demeurées faibles. De 1990 à 1997, les investissements directs à l’étranger avaient même fortement reculé, accompagnant le ralentissement de l’investissement en France. L’année 1998 semble marquer une rupture à la fois pour la FBCF et pour les flux d’investissement directs à l’étranger. L’investissement intérieur reprend et les entreprises françaises accroissent très sensiblement leurs investissements à l’étranger. Parallèlement, on observe que les investissements étrangers en France augmentent eux aussi fortement. source

Conclusion : on peut supposer que la France est « peu », pour le fait d’être positif ou négatif !

—balance alimentaire—

source

–Energie primaire = hégémonie du nucléaire —

— matiére premiére —

Stupéfiant –>

« Les matières premières de recyclage : Le solde des échanges français a été multiplié
par 8 en 15 ans, pour atteindre 2,8 milliards d’euros (Md€) en 2014, soit l’équivalent de la valeur
de la production agricole, ou des services financiers.

En 2014, les exportations de MPR se sont élevées à 4,6 Md€ et les
importations à 1,8 Md€. Le solde (2,8 Md€) a été multiplié par 8 en
15 ans (graphique 2). »

commentaire : la France produit des déchets mais elle ne produit pas assez pour l’intégrer dans sa propre production car

: » Le reste a été exporté, compte tenu de l’accroissement de la demande euro-péenne, de l’émergence de pays tiers (Chine, Inde, Turquie), et del’appréciation des cotations des matières recyclées sur les marchés. »

Bilan carbone ? pas terrible – autosuffisance ? pas terrible

« l’empreinte matières » est un indicateur qui permet de rendre compte de l’ensemble des matières
premières mobilisées pour satisfaire la consommation finale d’un pays. »

« Depuis l’extraction de matières brutes, l’élaboration de produits semi-finis, jusqu’à la production de produits finis,les tonnages des biens échangés exprimés en RME sont supérieurs à leur simple poids. L’empreinte matières française (13,2 tonnes par habitant en 2014) est inférieure à celle de la moyenne européenne à 28 pays (14,2 t/hab). »

nota : n’est ce pas bizzare quand on sait qu’on a le 3eme PIB européen ? une preuve supplémentaire de la baisse de l’industrialisation française, donc de sa dépendance vis à vis de l’étranger.

« La consommation intérieure apparente de matières (domestic material consumption, DMC) »

 » L’empreinte matières réalloue la charge des matières
effectivement extraites aux pays qui les consomment
réellement. Les pays exportateurs nets de matières
premières ont généralement une RMC plus faible que leur
DMC et leur extraction (graphique 6). En effet, dans le calcul
de l’empreinte, avec d’importants flux indirects liés aux
exportations venant en déduction (par exemple les matières
nécessaires à la production du métal exporté), leur RMC
apparait inférieure à leur consommation apparente. Par
exemple le Chili, producteur notamment de cuivre, présente

une empreinte matières 2,5 fois inférieure à sa DMC.
À l’inverse, les pays qui importent davantage de matières
premières qu’ils n’en exportent, comme la France, ont une
RMC excédant leur DMC, car y sont comptabilisés les flux
indirects liés aux importations. Si pour la France le surcroît
dépasse 50 % (source UNEP-IRP), le Japon, très fortement
dépendant des importations, affiche une empreinte matières
atteignant plus du double du niveau de sa consommation
apparente et près de cinq fois son extraction intérieure.
Si les pays industrialisés tendent à présenter un certain
découplage entre croissance et mobilisation de matières,
c’est en partie le résultat d’un transfert des activités
extractives et industrielles vers les pays émergents et/ou en
développement. « 

4 commentaires pour La Franchouillarde Economie

  1. nikos dit :

    « La construction à la peine en 2018, quand le bâtiment ne va plus …

    Baisse de l’investissement des ménages
    En tout premier lieu, Euler Hermes pointe du doigt la baisse de l’investissement des ménages dans la construction résidentielle. Pour ne pas dire plus, car selon lui, la situation actuelle va encore plus loin qu’une régression, puisque que l’assureur évoque ni plus ni moins qu’un arrêt de ce type d’investissements au premier semestre 2018.

    Euler Hermes explique ce phénomène de baisse de la demande des ménages par l’émergence de contraintes financières liées à l’impact de l’inflation sur leur pouvoir d’achat. »

    http://www.leblogfinance.com/2018/09/la-construction-a-la-peine-en-2018-quand-le-batiment-ne-va-plus.html

    J’aime

  2. x dit :

    France: La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire
    Reuters•19/03/2019 à 18:07

    J’aime

  3. boder dit :

    https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/economie/btp-industrie/2019/02/08/perspectives-economiques-leurope-et-la-france-epargnees-en-2019_13130795.html#refresh

    Perspectives économiques : l’Europe et la France épargnées en 2019
    Publié le 08/02/2019 à 21h00

    Un ralentissement est attendu aux États-Unis en 2019, mais l’Europe et plus encore la France devraient tirer leur épingle du jeu. C’est la thèse défendue par Michel Martinez, chef économiste pour la zone euro à la Société Générale.

    « La France devrait voir sa croissance accélérer au fil de 2019. Elle resterait en dessous de la moyenne de la zone euro, portée par de petits pays, mais serait supérieure à l’Allemagne, avec une hausse du pouvoir d’achat des ménages de 2,5 %, du jamais vu depuis dix ans, qui devrait porter la consommation. »
    Horizon plus bouché à long terme

    Reste tout de même un horizon plus bouché sur le long terme, dans l’Hexagone également, selon l’économiste : « La difficulté sera de satisfaire les demandes de la population en respectant les contraintes budgétaires. Cela implique des choix compliqués sur les dépenses publiques. »

    J’aime

  4. boder dit :

    « du coup, on se retrouve avec les sièges de renault, airbus, arcelormittal,etc en Hollande, « 

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.