Défoulement 1 – utopie immorale

Reproduction strictement interdite. droit d’auteur

LOL, ben oué les gars.

Tout part d’une discussion passionnée, d’individus qui raisonnent sur l’avenir en sentant le présent.

Voilà une utopie qui s’ancre sur un présent en gestation, les micro paiements via smarphones, la monnaie virtuelle de facebook…. bref des petits achats de petites applications mais qui font tout.

Aprés on prolonge les journaux sont gratuits et si tout était des petits paiements directement aux auteurs sur les blogs ?

On est dans le monde libertaire du net, une partie de ses modes sociaux. Celle, par exemple, des hackeurs du respect et d’une autorité légitime sur la base de la compétence, les défis qui génére un groupe etc etc.

Le fonctionnement en réseau, la valorisation de celui qui apporte en partageant sans nécessairement étre riche…. bref la monétarisation.

Les pseudo acteurs sur youtube etc etc.

Et la je parle maintenant d’un autre monde, la monétarisation de tout.

Alors un film a donné un interlude, la monétarisation commence à un certain age !

In Time Time Out (In Time)
2011
de Andrew Niccol
avec Amanda Seyfried, Justin Timberlake

Ok mais comme tout est monétarisé et qu’on est dans un monde libertaire, libertaro néo-punk, il faut savoir que nous devrons parce que nous sommes né de l’argent à notre mère.

Et oui tout travail, toute prestation est facturée donc faire la vaisselle, le ménage, avoir fait des études, appris à lire etc.

On peut être raisonnable en pensant qu’on a droit à un capital à la naissance immuable.

Alors je vous vois venir, est ce que l’outil qui sert au paiement est gratuit ou non ?

Oui c’est sur qu’il y a dilemne son invention a t’il demandé une inovation et comment a t’elle été payé ???

Je ne sais pas ce que je sais c’est que le marché informatique, capitaliste est content. Il génére toute l’activité de la vie humaine.

Espérons qu’ils aient l’idée de revenir aux bourses à l’ancienne…. a la crié.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19376902&cfilm=109539.html
…….

Utopie fascito bobo (dans le courant socialiste-punk-libérale-capitaliste)
Nous sommes entrés dans un monde ouvert, les causes sont incertaines !

Une pénurie de main d’œuvre un rétrécissement de l’espace vital de l’humanité ?

Bref nous sommes en 2300 après J.C.

A)

Comme il est dit plus haut, plus de frontière (donc plus de douaniers), plus d’état ou si peu. En fait l’état providence est partagé avec l’ensemble de l’humanité. Tout être vivant qui né, a droit à une couverture sociale, assurance vieillesse, chômage etc.

Cela ne présume pas du montant de l’indemnité (en pouvoir d’achat) mais c’est un fait.
Comme il n’y a aucune instance normative et que ce vestige de l’état providence national demande une grosse technostructure, l’humanité (enfin ce qui reste d’une administration collective) est à 2 doigts de passer en monnaie de vie.
C’est-à-dire qu’il n’y a plus de monnaie universelle basée sur un stock de matière rare et porté par une instance financière. Les votes sur le cyber espace ont décidé de passer à une « valeur vie » qui correspond à une partie de l’espérance de vie d’un individu. Jusqu’à présent cette providence était financée par une super taxe Tobin (en contre parti il n’y a aucun frein au monde des affaires).
N’oublions pas, grâce aux organes artificiels, que l’espérance de vie n’a plus de limite. La forme de vie androïde et ou cyborg est en passe devenir une mode chez les « riches ».
B)

Mais comment vit-on une vie d’homme?

Le travail et la production n’ont pas disparu mais c’est la compagnie qui remplace l’état dans cette partie de la vie. De fait il n’y a plus de contrat  ni une administration de justice. Tous les corps sociaux anciennement revendicatif ont pris le relai de l’état qu’on connait au XXI siècle.
Heureusement qu’il reste l’entreprise pour gérer les sujets administratifs et la finance car tout est tellement fluctuant. Y a-t-il une vie en dehors du travail ? Pas vraiment car les mœurs ont bien changé.
Tout le monde est bien plus policé et n’a aucune attache du type identitaire. L’entreprise c’est d’ailleurs uniquement un président toute chaine de commandement est réduite au flou du fait de la pénurie de toutes les compétences,  ce qui fait l’entreprise c’est la présence physique d’une structure sur un lieu donnée.
Il n’y a plus de moyen de développement puisque l’espace humain est devenu immense avec la vie dans l’espace.
Ce sont donc les syndicats transnationaux (dit de métier) qui gèrent l’aspect « social ». La formation à partir de la maturité de l’enfant à l’âge ancestral est assurée par une compagnie. D’ailleurs il n’y a plus vraiment de salarié puisqu’il n’y a plus d’impôt.
Pour l’âge « tendre », seul reste des organisations nommés « culture » où  chaque parent peut placer son enfant. C’est un choix similaire à une consommation « à la carte » et non à une « origine ». D’ailleurs quelle origine quand la majorité des individus ont déjà plusieurs fait le tour de la Terre.
La violence est donc partiellement régulé à travers les cultures, en effet le sport spectacle donne naissance à des « entreprises » qui sont des sortes «d’arène, de cirques ». On n’est pas gladiateur parce qu’on est esclave mais parce qu’on a envie de l’être.

Plus de police au sens où nous l’entendons car il n’y a plus de lois, seul compte la régulation issue des cultures que l’on est libre ou pas d’appliquer.
Par contre le monde est beaucoup plus spirituel, disons que c’est certain quand elle est devenue obligatoire. L’athéisme est devenu une religion par fois de conséquence.

Tout le monde participe à la survie collective tout en essayant de ne pas perdre de sa propre énergie. Les langues sont alors les dernières choses qui nous rattachent à l’histoire !
Tout est régi par le monde commerciale, rien ni échappe, même ce qu’on appelé l’armée. Encore que…

Ce sont surtout des armées de robots qui règlent les litiges entre entreprises.
 Il y a bien une armée mais elle sert surtout de protection contre les menaces extérieure à la terre et elle donne surtout un statut de sur-citoyen. C’est-à-dire que la politique n’est accessible qu’à partir d’un processus de sélection. Processus qui peut exclure les « riches », seuls ont le droit de citer les militaires et les élites des métiers.

D’ailleurs personne ne se pressent à exercer ces magistères la technologie a vraiment atteint des sommets, la plupart des êtres vivants (et extraterrestre) s’échinent à maintenir le fonctionnement de cette techno structure, en allant dans tous les coins de l’univers. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s