Événements, Liste de ce que voit l’Humanité

L’ETRE HUMAIN au sens GENERAL

– Epidémie [A]

– Guerre [B]

– Evénement climatique/terrestre [A]

– Evénement Extra-terrestre (une cométe , Vent solaire, Vie d’ailleurs, etc) [C] 😉 

– Révolution[B]

– Pénurie [A][B]

– Famine [A][B]

 

—————————————————————————————————————————————-

Dmitry Orlov (que du [B])   lien

31—————————————————————————————————————————————-

Effondrement: Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie (Français) Broché – 26 février 2009 de Jared Diamond

… Plusieurs facteurs, au nombre de cinq, entrent toujours potentiellement en jeu : des dommages environnementaux [A] ; un changement climatique [A] ; des voisins hostiles [B]; des rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux [B] ; les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces [B] .

  contexte civilisationnel,  ECrit Avant :

https://geostrategiquenet.wordpress.com/2020/02/10/etat-des-stocks-et-depense-envers-chine/

https://geostrategiquenet.wordpress.com/2019/11/18/glissement-decadence-de-locxident/

—————————————————————————————————————————————-
 
Conclusion
 
le Facteurs Economiques est SURreprésentés dans les points de Vue des Contemporains si on se place d’un point de vue Transcendant/Traditionnel !
 
—————————————————–
rebondissement
 
5_stages_tech_Disruption-1-e1477655762132

— prospective réaliste —

Première difficulté sur un espace publique, comment pointer les Sujets, tout en préservant une certaine « sureté ». Faut il ne pas être précis ou rentrer dans le détail ? ou au contraire faut il défricher dans les idées pour être résiliant ? ou faut il avouer son « incompétence » et laisser en friche ?

Pour l’instant dans l’espace Médiatique « expert », on reste sur la résilience.

L’homme occidentale craint plusieurs fléaux, la panne « de courant » (i.e. rupture de l’approvisionnement électrique), corrélé ou pas arrêt d’internet ou du téléphone mobile. La plupart des « collapsologues » parlent d’une durée maximale de 1 semaine avant les émeutes. Le système rentier/capitalisto-consumériste tend à créer des fragilités structurelles, via la mise en réseau, c’est la rupture dites « en cascade » ou effet domino (plus de « tampon » ou de « redondance »).

Seul les opérateurs des réseaux sont au courant des « faiblesses ». Quid de la liaison gouvernement-opérateurs ? à mon avis plus distante qu’auparavant.

La peur du « Zombie » est un Gros marqueur, la peur des Émeutes est utilisée par les médias pour assoir son audimat (donc il y a un risque de rupture de la sérénité inconsciente individuelle).

La sécurité pilier, quasiment de la civilisation, s’appuie sur une force publique (à la fois police& armée). Première pensée disruptive, émeute+pillage Oui mais Pour quoi ? Aujourd’hui pour voler des baskets, des produits de luxe etc. donc des biens revendables ou utilisables « socialement ». Rappelons que les « ouéches » sont incapables de se nourrir et de s’organiser sur une durée aussi longue que les stocks déjà existant, i.e. 1 semaine grand max. L’urbanité est un milieu artificiel qui n’a pas d’autonomie.

Nous savons tous que nous ne sommes pas dans un état policier & que l’armée n’est pas une armée de Masse. Le concept de Guerre civile est un leurre, considérons uniquement la perte de liberté de circulation dans certaines Zones. Mais priori cette nécessité de circulation ne sera pas de l’ordre d’une journée de marche à pieds suivant les autres « ruptures ».

L’Homme occidentale (et surtout citadin) ne sait pas gérer la rupture des approvisionnements alimentaires, c’est en dehors de son domaine cognitif ! Il y a bien la un risque de panique, comment se gére les stocks, quels sont les opérateurs centraux ? parions sur une certaines résilience ici dans les milieux ruraux.

La difficulté réside à la fois dans les villes gros demandeurs à approvisionner et maintenant dans la main d’œuvre dans les campagnes (si plus d’énergie).

En second lieu vient l’absence de carburant dans les stations essences, tout risque de pénurie conduit à la saturation des points d’approvisionnement. Rupture d’électricité = groupe électrogène, il y a eu des stocks stratégiques mais plutôt réservé à … l’armée. Il y aussi de moins en moins de maitrise technique pour gérer cette filière sur le territoire.

Tertio, nous pouvons envisager la faillite de/des banques, donc plus d’accès à l’argent fiduciaire (qui de plus en plus se lie à l’absence d’électricité et ou d’internet).

Quarto l’absence de « LEADERSHIP », l’Être Humain est et restera un animal social i.e. Un politique !

Un nuage d’invidividus, habitués à l’individualisme savent ils s’organiser ? Je parie qu’il faut « un certain temps ». La prégnance de l’absence de la CONFIANCE dans nos sociétés est devenu dramatique, les collapsologue appel cela l’effondrement culturel.

Rendre la justice est le meilleur gage de l’ordre, je doute que les maires soit préparés à accomplir se travail, quid de la gestion multiculturelle etc.

Enfin je pense aussi à une invasion, Une puissance Étrangére doit manifester sa Puissance en dehors de son Territoire. L’annexion est aussi un processus long, à moins d’annihiler (technique européenne classique de la Terre Brulée) il faut établir des comptoirs/Points de communication/ponts logistiques. Ce type de situation amoindri les ressources énergétiques, alimentaires etc. disponibles.

quid des solutions… a suivre

mémo

Cet article a été publié dans Théories - Penser le monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Événements, Liste de ce que voit l’Humanité

  1. Ping : point au pays AIDER JUSt | Géopolitique – Archives

  2. Ping : déConfinement Mondial Perspective | Géopolitique – Archives

  3. boder dit :

    https://disruptionhub.com/five-stage-tech-disruption/

    John Straw gives his take on the process, stage by stage
    The Kodak Moment
    Most people already know how Kodak was way too slow to recognise the camera market’s rapid switch to digital. The fatal blow to Kodak was the rapid wholesale destruction of its consumables business – film. Losing ground on camera sales certainly hastened the end but it was the collapse of film and processing that did it in.

    Internet infrastructure
    From the late ‘90s onwards, huge amounts of money went into building internet infrastructure. But by the late noughties, the market started to ask where the revenues (let alone the profits) were. The answer was such a resounding “don’t know” that the bubble burst and the market valuation was massively reduced. In other words, disruption got disrupted.

    J’aime

  4. boder dit :

    https://www.resilience-urbaine.com/survie-urbaine/consequences-coupure-de-courant/?unapproved=2896&moderation-hash=63369b91102f8c4b433e57dff7447796#comment-2896

    « La crise du verglas en 1998 au quebec »
    +
     » martin le 18 janvier 2020 à 03:27

    Sans être dans le pire scénario possible, je peux parler d’un scénario vécu durant l’hiver 1981-1982 et en région parisienne, pas au fin fond de la cambrousse, Non en territoire urbain encore évolué et équipé malgré tout :

    Chute brutale de température fin Octobre de -10°c environs par jour, c’est à dire on descend le 1er jour de 8°c à -5°c, puis le lendemain à -12°c, puis à -18°c et ensuite c’est la descente aux enfers : -25°c ,puis -29°c/-32°c point de stabilisation, c’est rapide, brutal, ça surprend, et c’est durable jusqu’en début Mars. à savoir en gros durant 4 mois 1/2 environs, et à ce stade à partir de -25°c toute nouvelle descente
    supplémentaire de -1°c fait un effet comparable à une descente de -10 °c supplémentaire : « 

    J’aime

  5. boder dit :

    Citoyen prévoyant
    Elle a survécu à un génocide au Congo, une fois en France elle devient survivaliste.
    14 702 vues•19 nov. 2020

    J’aime

  6. boder dit :

    Inversion du champ magnétique terrestre
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Inversion_du_champ_magn%C3%A9tique_terrestre

    « C’est le résultat d’une perturbation de la stabilité du noyau de la Terre. Le champ magnétique s’affole alors pendant une courte période (de 1000 à 10 000 ans) pendant laquelle les pôles magnétiques se déplacent rapidement sur toute la surface du globe, ou disparaissent, selon les théories. « 

    J’aime

    • boder dit :

       » On pense généralement que la dynamo terrestre s’arrête, soit spontanément soit à la suite d’un événement déclencheur, et qu’après une période de transition (de 1 000 à 10 000 ans) elle repart d’elle-même avec le pôle nord magnétique en haut ou en bas. Quand le nord réapparaît dans la direction opposée, c’est une inversion ; quand il reprend sa position initiale, c’est une excursion géomagnétique.  »
      « Le champ magnétique peut ne pas disparaître complètement, avec de nombreux pôles se formant chaotiquement dans différents endroits, jusqu’à ce que l’inversion se stabilise à nouveau18,17. Une modélisation de la NASA19(ci-contre) montre que pendant cette période l’axe du champ magnétique change extrêmement vite jusqu’à l’inversion totale.

      En général on estime la durée d’une transition de polarité entre 1 000 et 10 000 ans20. Cependant, plusieurs transitions plus rapides ont été observées :  »

      Autre (Le point magazine)
       » Même si le dernier épisode d’inversion des pôles a eu lieu il y a quelque 780 000 ans,  » … « « Ce qui est sûr, c’est que les humains qui nous ont précédés ont réussi à traverser l’épisode Laschamps [une inversion partielle des pôles il y a 41 000 ans, NDLR] et la vie elle-même a survécu. » »

      J’aime

  7. boder dit :

    « Mode régulation de la population, famine & épidémie , le deuxiéme va plus vite que la premiére… la guerre n’est qu’un vecteur qui favorise les deux premiers. »

    J’aime

  8. Ping : Les Structurants Sociétaux – Multiculturalisme Réel

  9. boder dit :

    Pourquoi 536 est la pire année de tous les temps | L’Histoire nous le dira #138
    681 521 vues•16 déc. 2020

    J’aime

  10. Ping : Conséquences Géopo+ suivi des Effondrements Etatiques | Géopolitique – Archives

  11. Ping : Géopolitique à l’épreuve des catastrophes | Géopolitique – Archives

  12. boder dit :

    Europe :
    1807 la vaccination anti variole débute en Baviéres

    choléra apparition 1829
    1832 épidémie Choléra
    1849 choléra france

    — épidémie grippale 1957 h2n2
    1968 h3n2

    —vih 1980 !

    J’aime

  13. boder dit :


    La grande famine en Irlande – ARTE
    249 900 vues
    25 nov. 2021
    3,2 k
    Je n’aime pas
    Partager
    Enregistrer
    ARTE
    2,23 M d’abonnés
    Retour parfaitement documenté sur l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire de l’Europe : l’effroyable famine de 1845-1851 qui fit un million de morts dans une Irlande méprisée par la Grande-Bretagne.

    C’est l’histoire de la pire catastrophe humanitaire des années 1800, d’autant plus stupéfiante qu’elle est survenue au Royaume-Uni, alors pays le plus riche et le plus puissant du monde. En 1845, le mildiou, provoqué par un parasite importé d’Amérique du sud dans les soutes des navires de commerce, dévaste les récoltes de pommes de terre dans le nord de l’Europe. Sur le continent, la France, la Prusse, la Belgique et les Pays-Bas dénombrent plus de cent mille morts. Mais en Irlande, l’hécatombe se révèle d’une tout autre ampleur. D’une pauvreté abyssale, un tiers de la population rurale dépend pour subsister de la pomme de terre, tubercule très nourrissant qui pousse partout.

    Dans masures et taudis, des générations de métayers et de journaliers s’entassent, dépendants de cette monoculture. Le climat humide favorisant la propagation du parasite, les récoltes sont entièrement détruites. La famine va durer sept ans et décimer un million de personnes, jetant sur les routes de l’exode deux millions de malheureux.

    Usant de l’Irlande agricole comme d’un « panier à provisions », la Grande-Bretagne se montre pourtant largement réfractaire à financer un quelconque plan de sauvetage, fidèle à sa doctrine économique du laisser-faire. Au point d’espérer secrètement se débarrasser de cette sous-classe irlandaise, considérée comme un obstacle au développement de l’agriculture productiviste ?

    Documentaire de Ruán Magan (Irlande/France, 2020, 1h31mn)

    Disponible jusqu’au 30/12/2021

    #Irlande #Histoire #ARTE

    Abonnez-vous à la chaîne ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-

    Suivez-nous sur les réseaux !
    Facebook : http://www.facebook.com/artetv
    Twitter : http://www.twitter.com/artefr
    Instagram : https://www.instagram.com/artefr

    J’aime

  14. Ping : stabilité sociale – échanges des Fêtes | Géopolitique – Archives

  15. boder dit :


    Survivre aux catastrophes : les stratégies de la nature | ARTE
    179 191 vues29 déc. 2021

    J’aime

  16. boder dit :

    https://www.resilience-urbaine.com/survie-urbaine/evacuation-confinement-covid19/

    « le 17 septembre 2020 à 11:26 Pa
    personnellement, le COVId a chamboulé nos plans et nous avons évacué notre logement.
    Pourquoi?
    1. Résidence à l’étranger (UK) où les produits de première nécessité ont été pris d’assaut début mars, environ 2 semaines avant le début du confinement en France.
    2. 2 semaines de quarantaine avant le confinement officiel nous ont fait prendre conscience du fait que le logement n’était pas adapté à une vie de famille enfermés: appart trop petit, pollution, manque de stockage, dégradation du lien social.

    Nous avons pu évacuer en voiture vers la BAD française située à 1000 bornes de là en apitoyant les douanes. Aucun controle sur les autoroutes.
    Ce que j’en ai retenu.
    1. Vérifier que la BAD est disponible: le locataire d’une partie de la demeure familiale a chopé le COVID, donc nécessité de se déporter sur une solution de secours
    2. Prévoir l’aménagement de ladite BAD de secours, ou bien une liste de matériel supplémentaire à emporter.
    3. En amont, faire voyager un maximum les enfants, il s’adapteront beaucoup plus facilement aux situations de stress et d’évacuation. Les notres ont seulement craqué au bout de 11h confinés dans la voiture
    4. Si la BAD n’a pas été visitée depuis longtemps (plus de 6-8 mois), prévoir un ravitaillement en avance si la situation le permet. Notre drive nous attendait au lendemain de notre arrivée
    5. Sans BOB ou sacs d’évacuation, une évac du domicile se fait en 4h. La contrainte ici n’etait pas de partir au plus vite mais d’adapter la liste des choses à emporter en fonction du volume du coffre
    6. Au cas ou le pays de residence a une legislation sur les armes plus restrictive, ou en cas d’evacuation par avion/train/bateau, prévoir une cache ou un endroit en chemin de la BAD dans lequel il est possible de stocker du matos de defense.
    7. Avec des enfants, on risque TOUJOURS de prévoir trop, et du coup ne pas hésiter à sacrifier le superflu
    8. Ne pas hésiter à avoir une « valise pharma » plutot qu’une armoire a pharmacie, évacuation plus rapide sans avoir des doublons dans les produits
    9. Penser mobilité technologique: rien ne sert d’aller dans une BAD pour faire du télétravail s’il n’y a pas Internet! Solution résolue par un modem 4G et une carte SIM.
    Enfin, ne pas oublier le lien social! Je n’etais pas revenu dans la BAD depuis une décennie, les gens autour ont été extra, et nous nous sommes faits de nombreux amis grace aux services mutuellement rendus pendant cette période. »

    J’aime

  17. boder dit :

    c’est l’été désolé mais RMC story rediffuse une série des 10 apocalypses « possibles » (au sens large c’est de la TV popcorn).
    Notons que généralement tous les scénarios postulent les effondrements aprés « l’événement » entre quelques semaines, puis quelques mois… ceux qui prévoient le maintien de la vie humaine sur la Terre.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.